Publication du 3 juillet 2020

exemple de paradigmes

C’est une période propice pour comprendre la puissance d’une croyance qui peut soit créer une folie collective qui nous sépare les uns des autres ou au contraire une communauté solidaire les uns des autres, quelque soit notre race, genre ou âge…

Un croyance n’est qu’une information à laquelle nous adhérons. Peu importe que l’information soit vraie ou fausse, qu’elle soit positive ou négative : dès que nous adhérons, nos émotions, notre état d’être, nos comportements et toute notre biologie est modifiée.

La croyance et ses manifestations seront plus ou moins fortes selon le degré de conviction et d’importance que l’on accorde à l’information. Notre degré de conviction et d’importance varie selon les croyances que avons déjà.

Si je crois que les virus et les bactéries sont malfaisants et qu’ils vont éradiquer l’être humain de la planète ; l’information d’une épidémie causée par le nouveau virulent virus Tartempion va me mettre dans tous mes états et bouleverser toute ma psychologie et ma biologie.

Si je crois que les virus et les bactéries, qui sont là depuis des millions d’années, nous aident à faire évoluer notre patrimoine génétique pour favoriser notre adaptation au monde, je prends quelques précautions supplémentaires, vit C, exercices et je fais confiance à mon corps et à la vie.

Deux paradigmes, deux expériences fondamentalement différentes selon nos convictions personnelles.

Sans aucune adhésion à l’un de ces deux paradigmes que devient notre psychologie et notre biologie ? Je pose la question...

 

« Où est la réalité ou la vérité par rapport aux paradigmes ? » me demande-t-on par Messenger.

Difficile à dire, chaque tenant d’un paradigme le tiens pour réel. Il semble que les paradigmes évoluent avec la conscience. Les deux paradigmes cités sont ceux de Pasteur « Le microbe est tout » et celui de Béchamp « Le terrain est tout ».

Depuis, la physique quantique a ouvert un nouveau territoire avec le rôle de l’observateur qui influe sur l’expérience ainsi que la notion de vibration, à savoir que ce qui se manifeste, individuellement et collectivement, est le reflet de notre vibration.

Vibration qui est déterminée par la qualité de nos croyances, de nos émotions, notre état de conscience. Je ne sais pas si c’est la réalité ou la vérité mais il semble que l’on se rapproche de la source.

 

Publication du 23 juin 2020

Retour à la Source

Le « développement personnel » est un paradigme qui sous tend que nous sommes des êtres imparfaits ou incomplets et que nous devons développer des choses que nous n’avons pas ou créer des modèles que nous ne sommes pas. Il y a des manques qu’il nous faut combler…

Comme on ne sait pas très bien où aller, c’est un chemin dans lequel il est facile de se perdre. Le « retour à la source » est un paradigme inverse dans lequel nous sommes des êtres parfaits ou complets et que nous avons simplement à ôter les voiles que nous avons mis sur notre propre lumière.

C’est un retour à notre état originel où Il n’y a pas de manque parce que tout est là.., ce n’est qu’un éloignement, un désalignement tout au plus. C’est comme retrouver le chemin de la maison après s’être égaré, il est impossible de se perdre.

Publication du 4 juin 2020

LE MOMENT PRESENT

L’attention est la clé pour être dans le moment présent. Etre dans le moment présent n’est pas quelque que nous pouvons décider... nous ne pouvons même pas le chercher.

Etre dans le moment présent est une résultante. On s’y retrouve quand nous quittons la dernière fiction, le dernier film que nous nous racontons. La difficulté réside dans le fait de reconnaître, d’identifier le scénario. C’est là que l’attention intervient, en étant attentif nous pouvons prendre conscience des schémas et la lumière de l’attention va les dissoudre petit à petit.

C’est une peu comme nous étions au coeur d’une immense pivoine, entouré de nombreux pétales, pour chaque pétale, une histoire à laquelle nous croyons. En reconnaissant chaque couche pour ce qu'elle est nous progressons vers la périphérie où le moment présent se trouve.

Voici quelques exemples de pétales fiction que nous pouvons trouver en étant attentif :

- Ressasser le passé

- S’inquiéter du futur

- Juger (soi même, les autres ou les situations)

- Besoin de se justifier

- Toutes les émotions négatives sont des symptômes d’un scénario en cours de projection : anxieux, jaloux, envieux, victime, ennui, colère, tristesse, se plaindre etc.

- Compenser d’une manière ou d’une autre

- Vouloir être autrement

- Analyser, chercher à tout comprendre

- rechercher le conflit

- Comparer en permanence

- Sensation de fatigue ou d’épuisement Etc.

La liste complète serait longue parce qu’on y retrouverait tous les états, toutes les attitudes et tous les comportements insatisfaisants de l’existence.

Les reconnaître comme nos créations et en prendre pleine responsabilité nous en libère.

Etre dans le moment présent, c’est de retrouver dans l’énergie de la vie. C’est l’endroit ou nous nous rechargeons en énergie. Et cette énergie de la vie se traduit par de la joie, de l’enthousiasme dont le sens étymologique est: « transporté par le divin, état d’une personne habitée et inspirée par la divinité »